Actu automobile ancienne

Joyeuses fêtes !

Joyeuses fêtes à tous nos visiteurs

En cette période de réjouissances,
je tiens à offrir mes voeux les plus sincères
à tous les visiteurs de MG Contact
Pour ce temps des fêtes de l’année 2003

Je vous souhaite une fête de Noë¬ des plus merveilleuses,
Et que la prochaine année vous apporte
La paix, la joie, la sérénité
Et tout le bonheur que vous méritez.

JOYEUX NOËŒ 2003 et BONNE ANNéE 2004,
année qui marquera les 80 ans de la marque ! smile

Spectacle de Noel (18Mo)

Conversion R/B en Chrome Bumpers :

Conversion R/B en Chrome Bumpers par Franck.
10/05/01
Pour la conversion, j’ai acheté le kit chez MGB hive . Il arrive complet avec toutes les attaches, les clignotants, les dessous de feux arrières à souder, les pattes de clignotants avant à souder.


Extrait du catalogue MGB Hive

Attention au systèmes de fixation du Pare chocs avant…..

Il existe deux systèmes d’attaches :

*Le premier utilise les points de fixation classique du pare choc R/B Il suffit alors de visser le tout est le tour est joué.

*Le second implique la fixation originale des MGB chrome Bumper et la ça se corse !!!

En effet il faut à´ter la partie du longeron qui dépasse de l’avant du véhicule et qui sert d’attache aux R/B. C’est de l’acier et tu en chies pour le découper même avec une scie circulaire. De plus tu es emmerdé après pour fixer les pattes sur le longeron en dessous a cause du radiateur d’huile. Il fait percer le longeron de part en part et c’est pas de la rigolade

Mais dans l’ensemble il n’y a aucun soucis pour monter le tout. Cela prend une journée si tu dois découper le longeron, sinon une demi journée si tu fixes directement sur les attaches des R/B

Restes ensuite à faire fonctionner les clignotants et à s’y retrouver dans tous ces fils…On y arrive petit a petit je t’assure.

FRANCK

Sur la chaîne d’assemblage de la MG TF – partie 1

Première partie

Guillaume pour MG Contact 01/08/2002
Avec l’aimable accord du MGOC
Première partie
Guillaume pour MG Contact 01/08/2002
Avec l’aimable accord du MGOC

– Introduction –

Nos amis anglais s’organisent – ce n’est pas une nouveauté – différemment du reste du continent.

Ainsi le MG Owners Club de Swanvesey, près de Cambridge, non content d’organiser des rencontres, de gérer l’un des plus large stock de pièces ou de proposer un support technique rodé et efficace, a négocié des conditions préférentielles de vente sur certains produits Rover-MG pour le compte de ses membres.
Roger PARKER venant d’acquérir un MG TF 160, Rover-MG et le MGOC lui ont proposé d’assister à la fabrication de son cabriolet.

Une bonne occasion pour nous de visiter la chaîne du MG TF, grà¢ce à un article à la tonalité très  » insulaire « .

Article MGOC – juillet 2002

Bien que l’usine Rover de Longbridge date des années 50, ce vaste ensemble de bà¢timents vitrés de 600 000 mètres carrés a été modernisé avec succès, offrant un espace de travail propre, net et agréable. Un aspect clé de la production du nouveau MG TF est la flexibilité. La chaîne d’assemblage a été pensée et organisée de manière à permettre aux équipes expérimentées d’assembler une large combinaison de moteurs et d’équipements. La flexibilité n’est pas un vague concept : le dernier modèle MG est assemblé sur commande par des enthousiastes, dans une chaîne de montage ou les robots n’ont pas leur place. Une fois votre commande passée, votre MG TF sera fabriqué en tenant compte de vos choix en matière de suspension, motorisation et équipement intérieur. Cinquante personnes travaillent directement sur la chaîne d’assemblage, et chacune d’elle rempli un rà´le bien précis dans la construction de chaque MG TF.


Arrivée de la caisse peinte


Installation du ventilo


Peinture protégée

Les interventions commencent dès que la carrosserie arrive à l’entrée de la chaîne d’assemblage. Monté sur un chariot spécial, la coque déjà peinte et équipée de ses ouvrants avance, passant d’une étape à l’autre.


Renforts de caisse


Installation du réservoir


Isolant du réservoir angry

Chaque intervention à effectuer est listée et, tandis que la carrosserie passe d’un poste de travail à un autre, le MG TF prend forme, au fur et à mesure des interventions des équipes d’assemblage effectuant le montage des différents composants en binà´mes ou individuellement. Les différentes opérations s’enchaînent à une vive allure, et les équipiers exécutent leurs tà¢ches avec dextérité. De manière surprenante ils semblent avoir assez de temps pour terminer chaque intervention et contrà´ler leur travail sans faire de compromis sur la qualité.


Faisceau principal


Bouchon de remplissage


Marquage du chà¢ssis

Ceux d’entre-nous qui ont restauré au simplement entretenu leur MG sont impressionnés par la rapidité avec laquelle les ouvriers de Longbridge travaillent, fixant cà¢bles et faisceaux au travers de chemins complexes et assemblant avec précision composants et connecteurs.


Radiateur liquide de refroidissement


Platine levier de vitesse / frein à main


Phares

L’observation de l’assemblage d’un MG TF permet de prendre conscience de la grande complexité d’une voiture moderne par rapport à une MGB ou à une Midget. La coque du MG TF est un ensemble intelligent, qui parvient à combiner moteur central, coffre utilisable et habitacle décent. Plus étonnant est le massif renfort tubulaire soudé à même la caisse, qui augmente la rigidité de la coque mais sert également de support pour les commandes et la colonne de direction, qui peuvent être fixées indifféremment à gauche ou à droite, comme sur une MGB.


Installation du tapis de sol… 🙁


Tableau de bord


Hauts parleurs

Le faisceau principal est une masse surprenante de cà¢bles colorés, capable d’intégrer les accessoires électriques les plus divers. Toutefois, il est bon de savoir qu’il existe plusieurs faisceaux principaux en fonction des différentes spécifications de MG TF, par exemple avec ou sans projecteurs additionnels, et il est bon d’être bien décidé sur les différents équipements au moment de la commande. Le faisceau, maintenu par des clips, passe dans le tunnel central et dans différents recoins de la coque.


Capote


Feux arrière


Installation du pare-choc

La disposition du réservoir d’essence, en arrière des sièges et en avant du compartiment moteur, est particulièrement soignée. Il est protégé par un solide couvercle vissé sur le chà¢ssis, ainsi à l’abri des intempéries. Son emplacement est favorable à l’équilibre des masses du MG TF, et assure un excellent résultat lors de crash tests.


Installation pare-choc avant


Installation du pare-brise

La chaîne de montage est conçue de manière à permettre d’accéder au MG TF des deux cà´tés, ainsi que par le dessous du véhicule. Les différents composants sont stockés des deux cà´tés et arrivent juste à temps pour le montage. Un contrà´le informatique permet d’assurer le bon choix des couleurs de garnitures ou de boucliers.



Levier de vitesse

Une feuille de spécification est fixée sur chaque MG TF en début de chaîne, et les équipes de montage la consultent avant chaque intervention. Chaque véhicule est différent, fabriqué à la demande. Ainsi une procession de véhicules de couleurs, garnitures et moteurs différents, prévus pour la conduite à gauche ou la conduite à droite défile sur la chaîne de montage.


Finnition intérieure


Installation du ventilo

Observer la transformation d’une coque nue en voiture complète est une expérience étrange, particulièrement dans le cas de ce MG TF, construite pour Roger PARKER. Roger avait choisi le pack motorisation 160 CV, la suspension sport et sa propre combinaison de couleur et de garnitures d’habitacle.


Un propriétaire heureux


Une TF est née

C’est avec un mélange de crainte et d’impatience que nous avons vu cette coque nue se transformer en véhicule tout équipé, prêt à être déposé sur les chà¢ssis Une opération que nous vivrons le mois prochain.

Installation d’un radiateur d’huile sur une MGB de 1976

« J’ai installé un radiateur d’huile sur ma MGB de 76 »
Article d’Alex le 28/04/01
« J’ai installé un radiateur d’huile sur ma MGB de 76 »
Article d’Alex le 28/04/01

Certains m’ont dit lorsque j’ai souhaité installer un radiateur d’huile, que si ma voiture était en état et bien réglée, et disposait d’un overdrive, ce qui est le cas, elle ne devrait en théorie pas avoir besoin de ce type de refroidissement supplémentaire.

D’autres m’ont dit aussi, que pour des trajets autoroutiers, même sans échauffement excessif visible au tableau de bord, l’huile pouvait monter à de très hautes températures et perdre ainsi une bonne partie de ses qualités.

Et puis, j’habite à Cannes. L’été il y fait très chaud, et avec tout les touristes la circulation y est extrêmement dense. Deux causes cumulées de chauffe.

Alors comme je suis un garçon prudent je m’y suis mis. Ayant appris qu’il existait un article sur cette installation dans le magazine Auto-Retro N? 233, grà¢ce au forum, Olivier W. me l’a procuré. Sans plus pour cet article, les photos ne sont pas très parlantes (les miennes encore moins!).

Read more

Introduction à la MGA

Introduction à la MGA

Apparue en automne 1955, la MGA est véritablement la première MG qui adoptait un look d’après guerre. Cà´té mécanique par contre, point de révolution : le moteur est un 4 cylindres culbuté. L’ensemble boîte-moteur est issu de la berline Magnette. L’adoption d’un chà¢ssis aux longerons écartés par rapport à la TD permet d’abaisser la position de conduite. Le chà¢ssis est rigidifié grà¢ce notamment à un arceau d’auvent caissonné. L’essieu arrière est rigide et la suspension avant est montée sur pivots avec des amortisseurs à leviers faisant office de triangles supérieurs.

Il y eue de nombreuses évolutions de la A (MGA, MGA 1600, MGA 1600 MKII, MGA Twin Cam). Citons l’arrivée du coupé 2 places en 1956 et en 1958, introduction de la MGA Twin-Cam qui était il est vrai, plus destinée à la compétition qu’à la conduite quotidienne.

En 1962, la production de MGA s’arrêta. La MGB allait prendre le relais. 101 181 A furent produites. 80% des MGA ont été vendues aux USA.

Vous pouvez commentez et ajouter des infos à l’historique de la MGA en remplissant le champ commentaire ci dessous ou en écrivant un mini article. . smile

MG Rover cherche des partenariats en Chine et en Inde

Selon le Financial Times du 29/10, MG Rover se trouverait dans une situation précaire mais son directeur général, M. Howe affirme que le constructeur s’en sortira grà¢ce à l’aide de partenaires en Inde et en Chine
Selon le Financial Times du 29/10, MG Rover se trouverait dans une situation précaire mais son directeur général, M. Howe affirme que le constructeur s’en sortira grà¢ce à l’aide de partenaires en Inde et en Chine

Le constructeur britannique a subi l’an dernier un sérieux revers, avec l’échec de son projet de coopération avec Brilliance China et la faillite du groupe d’ingénierie TWR. Les deux entreprises étaient impliquées dans le développement d’un successeur pour les Rover 45/MG ZS et MG Rover se retrouve seul pour mener à bien le projet. La nouvelle famille, qui était attendue à la mi-2004, ne sera pas lancée avant la mi-2005, et les deux prochaines années seront placées sous le signe du contrà´le des coà»ts et des dépenses, indique M. Howe.
MG Rover a sensiblement réduit ses pertes depuis 2000, mais il reste déficitaire. Ses ventes ont reculé de 12,9 % l’an dernier, à 148 000 unités, dont 7 000 seulement ont été vendues en dehors de l’Europe continentale. Les volumes se sont quasiment stabilisés cette année et l’entreprise a fait son entrée ou son retour sur plusieurs marchés, tels que le Japon, le Mexique et la Nouvelle-Zélande.
MG Rover s’apprête à lancer la MG SV, une voiture musclée dotée d’un moteur Ford V8, et la petite CityRover fabriquée par Tata, dont il compte écouler 40 000 exemplaires par an. Il introduira en outre d’ici à la mi-2004 plusieurs modèles restylés, dont la Rover 75 et la MG ZT.
Le constructeur mène des pourparlers en vue d’étendre son partenariat avec le constructeur indien Tata, et selon des sources internes, il serait également proche d’un accord de coopération avec un nouveau partenaire chinois.
La TRIBUNE (30/10/03) indique que MG Rover prévoit d’écouler 150 000 voitures cette année (+ 2 %). Source : revue de presse CCFA

Source : Autoactu

1 182 183 184 185 186 187